Qui procède à l’ablation des veines malades ? Où l’opération des veines malades se fait ?

Posted on

Il existe des préparations (gélules ou gels) à base d’extraits de plantes pour tonifier les veines et diminuer la sensation de lourdeur ou le gonflement dans les jambes.

Le but du traitement chirurgical est d’enlever les veines superficielles “malades” et ainsi supprimer les effets de la stase du sang au niveau des jambes. Elle peut être : Opérations pour récidives de varices : Les complications cutanées et les troubles de la cicatrisation sont plus fréquents. Les risques de troubles sensitifs sont plus fréquents dans les reprises de la fosse poplitée (derrière le genou) au niveau de la veine petite saphène. Les varices sont des veines de plus de 3 millimètres et concernent en grande majorité les membres inférieurs que sont les jambes. L’opération pour retirer les varices est souvent envisagée quand le diamètre de la veine malade dépasse 7 millimètres. C’est un chirurgien qui se chargera de l’ablation des varices et plus spécifiquement un chirurgien vasculaire. Aujourd’hui, le chirurgien fait plusieurs incisions le long de la jambe et retire simplement (ou arrache… oui dit comme ça, c’est gore) la veine malade. Le retrait des veines malades ôte une conséquence des troubles circulatoires, mais ne résout pas la source des problèmes. Pour comprendre les techniques employées dans le traitement des varices, quelques précisions anatomiques sont nécessaires.

Chirurgie des récidives de la grande veine saphène : la présence de varices diffuses sans tron résiduel saphène drainant est un facteur de mauvais pronostic pour le résultat à long terme

  • la technique chirurgicale
  • la technique endovasculaire.

Il comprend deux veines principales, la grande et la petite saphène, qui ramènent une petite partie du sang jusque dans le réseau profond, et des veines secondaires, plus petites.

Pour éviter que le sang stagne dans les veines superficielles, des valvules antireflux sont réparties tout le long de leur trajet. La chirurgie est le traitement de choix pour les varices les plus importantes. Pour ce qui concerne les varices qui touchent des veines secondaires, elles peuvent alors être supprimées soit par sclérothérapie, soit chirurgicalement, par phlébectomie. Les données sont encore insuffisantes pour valider cette technique. Cette technique permet de conserver la veine en dérivant les veines superficielles malades, vers les veines plus profondes. C’est une opération chirurgicale simple sous anesthésie locale, et qui consiste notamment à enlever les veines malades en l’agrippant avec un petit crochet chirurgical. Cette chirurgie est réalisée pour des veines variqueuses collatérales des veines grandes et petites saphènes. Les traitements sont vus par certains comme esthétiques et pour les autres, inutiles jugeant que « les veines repoussent alors à quoi bon opérer ? Dans l’antiquité on considérait qu’il fallait laisser les veines malades en place, leur retrait était jugé trop douloureux et les récidives possibles.

- PACK ANTI JAMBES LOURDES, AMILIORATION DES VARICES LIVARIZ ET FIGUREWAVE -Vous avez des problèmes de jambes lourdes et de varices ? Alors ce pack est fait pour vous !

  • à la cheville et au genou (stripping court) ;
  • à la cheville et à l’aine (stripping long).

Elle consiste à injecter un mélange de liquide sclérosant avec un gaz (émulsion) dans une veine variqueuse pour la supprimer.

25/07/2013 Les varices sont des veines, le plus souvent localisées au niveau des membres inférieurs, dont le fonctionnement est altéré. En France, la chirurgie est la technique la plus répandue par rapport aux techniques endoveineuses.” La température de la sonde augmente jusqu’à atteindre les 120°C, cette chaleur entraîne une occlusion de la veine, le sang ne passe plus dedans, elle est comme bouchée. Les veines superficielles (au-dessus des muscles) sont disposées en 2 plans qui incluent les veines situées dans la peau et celles situées sous la peau (dans la graisse). Ils sont en quelque sorte des routes pour poids lourds et la circulation y est plus lente que dans les veines. « Ce sont les meilleures techniques pour traiter la saphène, mais elles sont parfois difficiles à utiliser sur certaines veines très tortueuses », dit le Dr Hamel-Desnos. Sous anesthésie générale ou locorégionale, le chirurgien pratique des incisions dans la jambe et dans l’aine. Cette technique consiste à enlever la veine principale des membres inférieurs (la veine saphène) en effectuant deux petites incisions à la cheville et au pli de l’aide. Par exemple, le chirurgien pourra enlever les petites veines variqueuses développées à partir de la veine saphène.

Qui procède à l’ablation des veines malades ? Où l’opération des veines malades se fait ?

  • Elle est avant tout pratiquée à des fins esthétiques, pour éliminer les varices disgracieuses.
  • Elle est pratiquée sur toutes les varices, peu importe leur localisation :

La décision du chirurgien vasculaire d’utiliser telle ou telle technique sera fonction de son expérience et de ses préférences mais aussi de l’importance des varices et de leur localisation.

Il s’agit d’enlever uniquement les portions de veines malades : La phlébectomie est une opération chirurgicale bénigne, qui peut être pratiquée sur toutes les varices, même les plus étendues. Découvrez l’application L’Express Le stripping des varices consiste à enlever la veine saphène ainsi que tout le réseau veineux atteint par la varice. Le stripping est une opération chirurgicale qui consiste à retirer directement les varices et les veines malades périphériques. Le stripping consiste à arracher la veine saphène variqueuse, ainsi que toutes les veines reliantes, entre la varice et les veines profondes. Même si le stripping est aujourd’hui une technique très pratiquée, il ne faut pas oublier qu’il comprend l’ablation d’une partie de la veine saphène interne. Dr Jean-Luc Gérard : On peut en distinguer deux : l’état pré-variqueux avec une sensation de jambes lourdes, et le stade des varices, avec des veines qui sont plus ou moins apparentes. L’inconvénient, réside dans le fait que seule la veine principale est traitée, et non les veines accessoires qui sont dépendantes de la saphène. Des incisions de quelques centimètres sont effectuées dans les plis inguinaux (au niveau de l’aine) et sur les jambes pour accéder aux varices principales. Il existe également des médicaments à base d’extraits de plantes pour tonifier les veines et diminuer la sensation de lourdeur ou le gonflement dans les jambes.

Le stripping, une technique classique pour se débarrasser des veines malades

La technique le plus souvent utilisée est le stripping, qui consiste à retirer la veine dilatée.

Les varices sont le résultat d’une altération fonctionnelle de certaines veines, notamment les veines dites saphènes internes et externes des membres inférieurs. La technique la plus ancienne, le stripping, consiste à retirer la veine, à partir d’une incision au niveau de l’aine. Cette chirurgie des varices s’appuie quasi exclusivement (99,4 %) sur le stripping, contrairement à la plupart des pays européens, où d’autres techniques plus récentes comme la radiofréquence ont été développées. Mais les suites sont bien plus confortables qu’après la chirurgie par stripping.» Enfin, la sclérothérapie consiste à injecter dans la veine malade une mousse sclérosante qui détruit la veine. Le plus souvent, elle est réalisée sous anesthésie générale, ou rachianesthésie (dans ce cas, seuls les membres inférieurs sont “endormis”), rarement sous anesthésie locale. Ensuite, par l’incision du bas, le chirurgien tire le stripper, celui-ci emportant avec lui la veine saphène qui y est accrochée. La technique préconisée en France est le stripping ou varicectomie, elle consiste à retirer les veines affectées. La technique CHIVA, pour chirurgie hémodynamique de l’ en , est un traitement conservateur qui consiste à détourner le sang vers les veines profondes. Publi-information La chirurgie veineuse ne se cantonne plus aux varices, elle va prendre en charge d’autres maladies veineuses et traiter d’autres veines que les veines superficielles.

La cryochirurgie pour enlever les varices par chirurgie

Le stripping des varices consiste à arracher la veine malade principale, ainsi que toutes les veines reliantes, entre la varice et les veines profondes.

C’est aujourd’hui une technique de référence dans le traitement des varices. Elle est basée sur le principe suivant : les veines superficielles, juste en surface de la peau, sont responsables de la formation des varices. Il faut donc éliminer en priorité les veines variqueuses de surface et préserver au maximum le capital veineux et la veine saphène. À côté de la chirurgie classique d’éveinage - retrait des parties de veines malades -, ils proposent à leurs patients, quand c’est possible, une alternative de haute technologie.