Quels sont les symptômes des varices vulvaires ?

Posted on

Pour cause, les varices vulvaires, puisque c’est de cela qu’il s’agit, sont plus gênantes qu’inquiétantes.

Les varices vulvaires apparaissent fréquemment à partir de la seconde grossesse, souvent lors du troisième trimestre, d’après le Dr Vincent Lucas. Si les varices provoquent des douleurs, des phlébotropes (ou veinotoniques), totalement inoffensifs pour le bébé, sont alors prescrits. Quant aux traitements destinés à supprimer les varices (par injections locales ou intervention chirurgicales), ils sont, eux aussi, tout à fait contre-indiqués pendant la durée de votre grossesse. Les varices sont une dilatation anormale des parois des veines, fréquentes pendant la grossesse. C’est l’accumulation de sang dans les varices pelviennes qui est à l’origine des douleurs abdominales. Les douleurs pelviennes sont moins intenses lorsque la patiente est allongée. La présence de douleurs abdominales sans inflammations ou anomalies particulières laisse souvent présager à un problème de varices pelviennes. Le traitement de cette maladie veineuse débute par la prise d’un anti-inflammatoire non stéroïdien ou de phlébotoniques permettant de soulager les douleurs pelviennes. Toutefois, le traitement médical montre parfois des limites, il faut alors envisager une intervention de chirurgie veineuse pour empêcher le sang de s’accumuler au sein des varices pelviennes.

Varices vulvaires et grossesse

  • isolées
  • en rapport avec une circulation gravidique exacerbée
  • partie visible de varices pelviennes
  • en rapport avec une pathologie (maladie post-thrombotique, agénésie d’une veine iliaque…)

Et les varices pelviennes sont souvent des veines qui se dilatent à l’occasion des grossesses.

Les varices sont parfois mais peuvent aussi entraîner des douleurs. Publi-information Introduction .– Les varices vulvaires apparaissent en règle générale au deuxième trimestre de la grossesse. Discussion .– Les varices vulvaires ne sont pas communément vues en pratique clinique. La persistance des varices vulvaires un mois après l’accouchement est rare. Beaucoup de femmes ont des manifestations d’insuffisance veineuse pelvienne durant les grossesses dont les plus fréquentes sont les varices vulvaires, et les hémorroïdes. Les varices vulvaires sonten majorité alimentées par un reflux pudendal interne mais également par des branches de la veine utérine (vésicovaginale ) et à moindre degré vésicale. Trois sources d’alimentation de ces varices sont à envisager : L’alimentation des varices vulvaires par les veines ovariennes a été particulièrement étudiée par phlébographie sélective. Pendant la grossesse, la femme enceinte est soumise à de fortes variations hormonales et à une pression importante au niveau des veines. Parfois, les varices grossesse peuvent être douloureuses, mais elles sont rarement la source de complications graves.

Quels sont les symptômes des varices vulvaires ?

  • Si les varices vulvaires sont présentes dans le premier trimestre de la grossesse,
  • Si une asymétrie est constatée,
  • En cas de diagnostic de thrombose veineuse (phlébite).

Les varices apparaissent ou sont aggravées pendant la grossesse, car votre cavité utérine en plein développement fait pression sur les veines du bassin et sur la veine cave inférieure.

Pendant la grossesse, les femmes sont plus sujettes aux varices sur les jambes, mais en théorie on peut en avoir partout. Certaines femmes développent aussi des varices au niveau de la vulve (autour du vagin) pendant leur grossesse. Pour en savoir plus : découvrez notre dossier sur les Mise à jour : juillet 2017 Les vaginales font partie des varices pelviennes. Le plus souvent, les varices handicapent nos belles gambettes mais il arrive parfois qu’elles viennent se loger au niveau de la vulve, on parle alors de varices vulvaires. L’occasion pour nous de faire le point sur les varices vulvaires, leur manifestation et la manière de les traiter efficacement. Les varices vulvaires se manifestent au niveau des grandes lèvres, en général après le 5ème mois de grossesse. Si vous avez déjà des varices au niveau des jambes, il se peut que lors de votre grossesse, vous développiez des varices vulvaires. Si les varices vulvaires engendrent une douleur insupportable, votre médecin pourra vous orienter vers une sclérothérapie après écho-doppler. Les varices vulvaires ou vagino-vulvaires sont dues à une dilatation des vulvaires et /ou vaginales tout comme les varices sur les jambes ou les .

Varices pelviennes : des douleurs dans le bas ventre

  • Au niveau de la vulve : on évoque alors une varice vulvaire.
  • Au niveau de l’anus et du rectum : ce sont les hémorroïdes.
  • Au niveau du scrotum : c’est un varicocèle.

La particularité des veines vulvaires est de posséder dans sa paroi, en plus des fibres élastiques et musculaires qui sont présentent sur toutes les veines, des récepteurs hormonaux.

Parfois il y a une sensation de gonflement de la vulve, de douleurs peu précises, de gène au cours des rapports ou de la . C’est au cours de la grossesse que surviennent le plus souvent les varices pelviennes, habituellement au cours du 5ème mois de la deuxième grossesse. Si les varices vulvaires n’ont pas disparues un mois après l’accouchement et qu’elles ne présentent aucune manifestation, un nouvel examen est programmé à 1 an. Les varices de grossesse sont disgracieuses, comme toutes les varices… Mais par rapport aux autres, elles ont l’avantage de souvent disparaître d’elles-mêmes après l’accouchement. Varices vulvaire : les remèdes Les varices vulvaires se propagent au niveau de la zone du périnée. Elles sont fréquemment liées à la grossesse mais peuvent également apparaître spontanément, tout comme les varices testiculaires chez l’homme. Les varices vulvaires, comme les hémorroïdes, font partie des maux de la grossesse. Les varices vulvaires sont principalement liées au pic d’hormones chez la femme durant la grossesse et au poids du bébé. Pendant la grossesse, les varices vulvaires sont le plus souvent sans douleur.

Les varices vulvaires pendant la grossesse disparaissent le plus souvent un à deux mois après l’accouchement.

Pour traiter des varices vulvaires, de la sclérothérapie, des opérations sont aussi possibles. Outre l’allopathie classique, vous pouvez mettre en place des astuces pour vous débarrasser des varices vulvaires. Les varices pelviennes, terme englobant les varices vulvaires et périnéales, se forment chez la femme, au niveau de la vulve et du périnée. Les varices pelviennes se forment dans la région du petit bassin, sur les veines utérines ou ovariennes. Les varices pelviennes sont dues à une hyperpression sanguine, au niveau des veines ovariennes ou utérines. Les varices pelviennes peuvent apparaître dans deux cas : Contrairement aux autres veines, les veines pelviennes ne possèdent pas de valvules, donc de système anti-reflux. Les varices pelviennes sont dues à une augmentation de pression au niveau des veines pelviennes, ovariennes et utérines. Introduction Classiquement les varices vulvaires apparaissent au 5ème mois de la deuxième grossesse. Douleurs, prurit, dyspareunies, gène à la marche sont possible pendant la grossesse.

Classiquement les varices vulvaires ne sont pas dues à une compression ou une surcharge pelvienne.

Clinique L’apparition des varices vulvaires se produit au 5ème mois de la 2ème grossesse. Les varices vulvaires ne sont pas une indication à une césarienne. Il est demandé devant : En dehors de la grossesse, la phlébographie sélective est demandé pour un bilan de varices pelviennes et le phlébo-scanner hélicoïdale reste réservé aux cas complexes. Pendant la grossesse Après la grossesse Conclusion De fréquence sous estimée, les varices vulvaires apparaissent au 5ème mois de la 2ème grossesse. Les varices pelviennes sont comme les varices vulvaires à la charnière de deux spécialités : la gynécologie et la médecine vasculaire. Comme détaillé ci-dessus, les varices pelviennes et le syndrome de congestion pelvienne sont source de douleurs pelviennes rebelles, invalidantes. Elles sont responsables d’un tiers des douleurs chroniques pelviennes chez la femme et représentent 10 à 15% des patientes qui consultent en gynécologie. Pourtant, les varices pelviennes et leurs conséquences sont souvent sous diagnostiquées ou de diagnostic très tardif. Dans certains cas, un complément par phlébographie pelvienne complétera l’exploration avant la décision thérapeutique du traitement des varices pelviennes. Les varices périnéales et les varices vulvaires peuvent être connectées à des varices pelviennes et à des varices des membres inférieurs. La région pelvienne, qui englobe tout le petit bassin, est très soumise aux variations hormonales et environnantes, ce qui entraîne parfois des augmentations de pression dans les veines pelviennes. Souvent, les varices pelviennes apparues au cours de la grossesse disparaissent 1 à 3 mois après l’accouchement.